De l'innovation et du "gagnant-gagnant" entre étudiants de l'UTT, enseignants-chercheurs et entreprises auboises

 

Des élèves-ingénieurs de l'UTT ont travaillé pendant un semestre sur un projet de "peluche automate" pour l'entreprise Festilight. Ils ont présenté et remis leur étude de cas la semaine dernière à ses collaborateurs : c'est un bel aboutissement pour un projet encadré par Pierre-Antoine Adragna et Jérôme Noailles, enseignants-chercheurs en mécanique à l'UTT.


Les étudiants de l'UV " CS 21 " autour de Gérad Guetat et David Kurzeja, collaborateurs de Festilight, lors de la soutenance du projet " peluche automate ".


Pierre-Antoine Adragna a l'habitude de faire travailler ses étudiants sur des cas pratiques proposés par des entreprises. "C'est intéressant à la fois pour l'entreprise et pour les étudiants", explique le jeune enseignant-chercheur. "Les étudiants sont ravis et très motivés à l'idée de travailler sur un projet concret, et les entreprises peuvent ainsi avoir l'occasion de creuser une idée d'innovation qu'elles ont sur leurs étagères de projet."

C'est ainsi que l'enseignant-chercheur a rencontré l'année dernière des collaborateurs de la belle société troyenne Festilight, qui lui ont rapidement parlé de leurs problématiques mécaniques. Pierre-Antoine leur propose alors d'étudier ces dernières sont forme de "cas pratique" donné à des équipes d'élèves-ingénieurs, dans un cours qu'il encadre lui-même au semestre de printemps.

L'expérience a été concluante, et l'UTT souhaite maintenant, stratégiquement, développer ce type de partenariat, afin de, très concrètement, faire travailler ensemble décideurs économiques locaux et étudiants et chercheurs de l'Ellipse. Toute entreprise intéressée peut contacter la Fondation UTT à l'adresse suivante : fondation.utt@utt.fr.




30/06/16



retour à l'accueil