Des ambassadeurs en maillots de bain

 

Samedi 3 juin dernier, ils étaient trois entités, certes, mais en fait cinq triathlètes : Eva Bessemoulin (TC 2) a nagé, pédalé puis couru pour l'UTT ; Eric Bessemoulin (UTT 97) et Thomas Quartier (UTT 97) ont nagé, pédalé puis couru pour l'ASANUTT ; tandis que Nicolas Laporte (UTT 97) et Aline de Salinelles (DG de la Fondation) ont nagé, pédalé puis couru pour la Fondation UTT.

 
Le triathlon sprint, c'est bien un sport individuel : on nage bravement ses 700 mètres avec ses petits bras dans le lac et on ne peut compter que sur ses jambes pour pédaler puis courir 30 kilomètres. Mais c'est aussi un sport collectif : on peut compter sur les encouragements de ses co-équipiers sur le parcours et dans le parc à vélo, sur les conseils techniques vélo, chaussures, combis… avant l'épreuve, et sur de beaux applaudissements de groupes après l'épreuve. Sans oublier de trinquer ensemble au champagne Barfontarc, comme il se doit, après l'effort !

Le Triathlon Sprint, cela ressemble un peu au plan Stratégique UTT 2030 : un bel objectif d'endurance, d'excellence et d'efforts, qui réussira grâce à des performances individuelles, et aussi et surtout grâce à une volonté collective d'un groupe. Ce groupe, il est constitué de trois entités qui feront réussir le plan stratégique UTT 2030 : l'UTT, bien sûr, mais aussi ses anciens par l'ASANUTT, et sa Fondation, la fondation UTT. Ce sont ces trois entités-là qui ont nagé, couru et pédalé ensemble samedi 3 juin dernier aux environs de Troyes. Bravo à l'UTT, à l'ASANUTT et à la Fondation UTT !

Pour se joindre à l'équipe UTT / ASANUTT / Fondation UTT pour l'année prochaine : envoyer dès maintenant un courriel à aline.de_salinelles@utt.fr.



03/04/17



retour à l'accueil